All Articles Interviews
Interview: TILT sur les engins, le DJing, le nouvel album et la résurgence de Dance Music
Rounik Sethi on Tue, April 29th 0 comments
TILT have been in the club scene for over 20 years! As well as big releases and DJ performances, TILT are also behind a number of high-profile remixes. Here they talk about their new album and more.

Demandez: Parlez-nous de votre parcours. Comment avez-vous commencé et comment avez-TILT se forment?

Mick: Eh bien, il a commencé en 92/93 avec moi-même, Mick Wilson et John Graham. Nous savions Nic en travaillant à partir d'un studio appelé Basse chambre à Stoke-on-Trent où il a travaillé avec Kevin Saunderson et Laurent Garnier. Ils ont eu beaucoup de liens avec les garçons de Detroit. Alors qu'ils poussaient le début de la scène de Detroit Maison au Royaume-Uni via le réseau Records.

Nic: Mick et Mick ont été DJing à l'heure et faire la production à Manchester et Stoke-on-Trent donc j'étais dans une suite de pré-production plus faible là. Pour commencer, j'étais le deuxième mécanicien et, comme les travaux de génie va, vous ne pouvez travailler un nombre d'heures dans une journée. Donc, j'ai fini par ramasser beaucoup de travail supplémentaire où l'ingénieur en chef était soit de faire d'autres choses ou a été brûlé. Je pense que je faisais un peu de pré-production sur les premières pistes de TILT originaux.

Mick: C'est plus sur l'écriture et obtenir des idées ensemble. Nous avions notre propre studio à Coventry avec John Graham, de sorte que nous avons fait de petits morceaux là-bas pour voir comment cela fonctionnerait. Dans ces jours, nous avons utilisé pour obtenir les pistes coupées sur acétate. En regardant en arrière, il était ridicule que ça coûte 50-60 à chaque fois juste un essai sur route un record! Toutefois, il a fait plus exclusif et il y avait beaucoup plus hype à ce sujet.

Mick: evetually nous avons commencé à travailler avec Nic plus en plus, et il est devenu une partie intégrante de ce que nous avons tous fait comme une unité. Nous sommes passés de Basse chambre à notre propre complexe et c'est là que nous avons vraiment aiguisé son nous est devenu bien connu pour le studio. Et il vient de passer à partir de là. Et ses 20 ans dans la fabrication dès maintenant!

Mick: Le temps passe vite hein!

Demandez: 20 ans! Et encore 20 ans pour aller. En termes de vos horizons musicaux, avez-vous commencé par entrer dans la musique électronique, ou d'autres styles?

Nic: J'étais très jeune quand j'ai commencé à travailler avec les gars. Quand j'étais un peu plus jeune que j'étais dans l'electro propres comme Grandmaster Flash et ce genre de chose. J'étais un joueur de clavier, et la musique électro dans le milieu des années 80 était tout à fait passionnant et nouveau. Je viens aimé quelque chose à voir avec les claviers électroniques. J'ai eu un début de Juno 2 quand j'étais 15-16 et plus tard, je me suis impliqué dans la scène rave où nous nous sommes rencontrés. J'allais Shelley à Stoke-on-Trent, en tant que clubber ainsi que de travailler sur des bouts de pistes rave typiques. Pour moi, c'était juste un vrai amour de tout ce qui avait des influences de la musique électronique réels, que ce soit Donna Summer aux nouveaux romantiques à hip-hop à la scène de Manchester, puis, l'acid house et la musique américaine de la maison a vraiment changé les choses pour moi.

Nic in the studio in session.

Nic dans le studio de session.

Mick: Mine était semblable. En fait, j'ai commencé comme DJ avec Mick Wilson et nous voyagé les raves du Royaume-Uni et les grands événements de club chaque week-end et nous avons l'habitude de jouer à un Shelley à Stoke-on-Trent où Sasha était le DJ résident. C'est comment nous sommes arrivés à savoir Nic. La première fois que nous avons rencontré Nic il était sur scène à un endroit appelé entropie jouant sur un clavier avec environ 50 ravers autour de lui. Nous ne pouvions le voir sur et j'ai pensé que c'était très amusant. La scène musicale à Stoke-on-Trent était vraiment bon à ce moment-là aussi. Nous avons eu la chance de faire partie de cette scène.

Posez la question: Avez-vous les gars cliquez musicalement ou avez-vous besoin de travailler dur pour collaborer sur des idées?

Nic: C'était vraiment une chose de la musique pour nous. Évidemment house music a été autour, mais la scène progressive hadnt commencé dans un sens populaire. Il n'y avait pas beaucoup de gens qui ont produit le son à ce moment-là, rien de tel qu'il est aujourd'hui.

Mick: Je pense que lorsque vous êtes dans cet environnement, il devient votre créativité, tout comme à Bristol avec Massive Attack, Tricky, Portishead, il ya un gros buzz. C'était la même chose dans le nord aussi. Il s'agissait de faire en studio pour nous et mettre les idées vers le bas.

Nic: Lorsque nous avons commencé, l'épousez être fait babioles pour diverses autres personnes et épousez ont des masses de boîtes de bande bobine à bobine partout. Puis échantillonneurs sont arrivés et il est devenu de plus en plus accessible pour les producteurs de va-et-vient de commencer à écrire leur propre musique.

Demandez: Quel matériel avez-vous réduit vos dents?

Nic: 24 Track a été encore utilisé dans les années 90 pour la pose de la voix vers le bas. Les grands étaient l'Atari 1040 ST, Cubase et Notator. Nous étions plus sur le côté Cubase de choses. Le Akai S1000 était l'échantillonneur super populaire de la journée et nous avons ensuite passé à la 3000 plus tard. En ce qui concerne l'autre kit: 909, 808, 303 et tout ce synthés nous pourrions obtenir nos mains sur essai marier et d'utiliser pour quelque chose. Le studio était assez bon comme certaines personnes avaient leurs propres morceaux de kit là et il y avait une charge de moteur hors-bord en y: lexiques, etc Le bureau était un grand Soundtracs qui était un grand bureau de sondage. Nous avons utilisé à rire sur la façon dont se marier à faire beaucoup de muets mains sur, si wed avoir 3-4 de nous là-bas.

Mick: Fondamentalement, Mer surveillera la disposition à l'écran et lorsque votre partie est venu youd ont la sourdine juste pour garder le niveau de bruit sur ​​notre vieille console analogique. Il était fou et vous pouvez imaginer ce que c'était à 3 heures quand quelqu'un avait oublié sur une piste non-muet!

Nic: Le nombre de fois mariés doivent rebondir vers le bas à DAT parce que quelqu'un a raté une section de cordes ou quelque chose comme ça!

Mick:

Mick: «Nous avons constaté nous revenir à ce que nous faisions avant, en utilisant beaucoup de synthés analogiques."

Mick: Je pense que le Akai S1000 était le véritable cheval de bataille et a eu un délai raisonnable de l'échantillon et pour les unités d'effets de la vieille Yamaha F5 et F7 étaient super, les années 70 Lexicon PCM trop.

Demandez: Possédez vous toujours un de ces engins?

Nic: Ive a obtenu un couple de S6000s. A 3000 aussi. Nous utilisons encore du matériel informatique, mais la majorité de mélange tend à faire dans la boîte. Pour le traitement externe, nous pourrions voler quelque chose à une SPL ou d'autres engins.

Mick: C'est drôle que nous ayons visitée trouvé nous revenir à ce que nous faisions avant d'utiliser beaucoup de synthés analogiques.

Posez la question: Il semble que tout le monde a soif de nouveau matériel analogique

Nic: Ouais, je pense que quelques personnes le font parce que c'est un tendance. Mais, de façon réaliste, je ne pense pas que nous ayons visitée jamais cessé d'utiliser des trucs analogique pour leur son, mais c'est juste que vous avez besoin pour de nombreux synthés différents. Avec kit analogique vous avez tendance à avoir un synthé des thats bonne à seulement une ou deux choses. Regardez la 303 il ne fait que vraiment le son de la 303. Donc, pour être en mesure de faire beaucoup de sondage différentes pistes vous devez soit un enfer de beaucoup de synthés ou des synthés virtuels lancés là-dedans.

Mick: C'est agréable de nos jours d'être capable de mélanger et assortir vraiment. Si quelque chose sonne mieux sur un instrument virtuel alors nous pouvons utiliser cela. Si le son se prête à la chaleur et les petites nuances que vous sortez de kit de matériel analogique, alors c'est ce que ce doit être.

Demandez: Quel matériel utilisez-vous sur votre dernier album?

Mick: Eh bien, nous avons travaillé sur quelques idées brutes qui étaient basé chanson. L'important pour l'ensemble de l'album est le flux de l'ensemble des sonics. Nous allions à aller dans le sens de synthé analogique et faire les bases de ce analogiques. Nous avons utilisé pour ce faire beaucoup avant, donc nous n'avons pas trop compliquer les choses, car il était tout au sujet de crochets astucieux et comment la piste coulait. Mais maintenant, nous avons utilisé une variété de synthés.

Nic: Les choses qui sont restés avec nous était le Juno-106 et le SH-101, la 303 ​​est intemporelle. Nous avons récemment fait une collaboration avec Robert Lyon et nous avons utilisé son Oberheim SEM, MODDED 101 un Quadra ARP, un Roland SH-7 et certains Korg MS-20, Doepfers et d'autres éléments modulaires. Theres beaucoup de différents morceaux de kit sur cette piste qui convient le son.

Nic with some favorite gear. Can you guess what the pink box is?

Nic avec une certaine vitesse préférée. Pouvez-vous deviner ce que la boîte rose est?

Demandez: gamme éclectique! Qu'en est-il du côté des logiciels de choses? Je comprends que vous êtes grands utilisateurs de Cubase?

Mick: Nous sommes tous les utilisateurs de longue date de Cubase, depuis la toute première version. Mauvais usage tout ce qui fonctionne et costumes. Bien faire les choses dans Logic si besoin est.

Nic: Je préfère Cubase pour le côté d'édition MIDI de choses. Parfois, si on l'enregistrement avec des instruments live comme des morceaux de guitare et au chant, je trouve Pro Tools est agréable de travailler avec trop. Lorsque faisaient nos spectacles, que nous avons fait beaucoup de travail avant de commencer sur cet album il ya quelques années, nous avons édité et re-travaillé un grand nombre de pistes dans Pro Tools, il était plus facile de travailler avec.

Posez la question: Qu'en est-il des synthés logiciels et des effets plug-ins?

Mick: étaient assez expérimental quand il s'agit de cela. Beaucoup de producteurs sont très à l'aise quand il s'agit de créer leur son. Ont été toujours essayer différents plug-ins et des idées.

Nic: En termes de nos piliers, vous ne pouvez pas vous tromper avec plug-ins Waves autant que des outils de mélange vont. Ils peuvent être coûteux, mais ils ont un grand bruit. Im aimer l'u-il Synthétiseurs dès maintenant. u-il Diva se rapproche à faire du logiciel un son analogique. Theres quelques bonnes plug-ins freewares disponibles aussi. Theres un plug-in appelé Synth One, qui est un émulateur Nord Lead, mais a une bonne analogique se sentir à lui. Puis theres Spectrasonics Omnisphere et Trilian, Stylus RMX pas tellement bien.

Demandez: Comment abordez-vous faire le rythme?

Mick: Nous avons tendance à faire beaucoup de hacher et nous l'édition quand il s'agit de battements. D'un point de vue de l'écriture, je sais que c'est plus facile d'aller à une partie de RMX, mais nous avons tendance à prendre nos propres battements de la route au début. Il contribue à la gorge et l'écoulement de la piste plutôt que de prendre un peu de boucle d'actions.

Demandez: Donc, vous construisez tout à partir de zéro?

Mick: Id dire 95% des beats que nous faisons construire à partir de zéro. La seule fois que nous utilisons d'battements est quand envoyaient quelque chose à un chanteur. Whatll arriver, c'est Nic viendra à ma maison et ainsi mettre une gorge très rugueuse vers le bas et les mauvais (très mal) chanter la mélodie avec beaucoup de Auto-Tune et l'enregistrer! Ensuite, nous travaillons un arrangement approximative de 3 minutes environ de long et leur envoyer. Nous avons tendance à trouver avec des chanteurs, que plus vous leur donnez une ligne de chant et arrangement meilleurs sont les résultats. Une fois que nous obtenons le chant de retour de leur bien supprimer les battements d'actions.

Nic: Par exemple, sur une piste avec Dominique Atkins, nous avons eu le tempo et se sentent bien, mais les sons ne sont pas restés nécessairement la même, et peut-être même une partie de la batterie ont été changés. C'est juste pour lui donner une idée approximative de la clé et l'idée de la mélodie. Ensuite, nous pouvons commencer à faire toutes les techniques de production et regarder d'un point de vue de côté de l'arrangement.